in ,

Le BVEP publie son rapport “Shape of events”

rapport BVEP sur l'événementiel

“Shape of events” est le dernier rapport du Business Visits & Events Partnership (BVEP) sur la situation des événements au Royaume-Uni. Les résultats de ce document serviront aux planificateurs internationaux à se projeter dans leurs futurs projets. Les manifestations mondiales reprenant peu à peu, les restrictions de voyage figurent parmi les derniers freins aux déplacements d’affaires.

Le rapport du BVEP est le résultat des réponses de 300 professionnels et organisations du secteur événementiel. Pour rappel, cette entité est l’organisme de coordination et le groupe de défense représentant le secteur des événements. Les conclusions de ce rapport donnent un aperçu de la situation de l’industrie sur place. Ce qui permettra aux planificateurs de déterminer à quel moment reprendre leurs activités dans le secteur.

Conclusions du rapport du BVEP

Le rapport du BVEP estime une diminution globale de 95 % des activités événementielles au cours des 12 derniers mois. La Covid-19 a totalement ravagé les projets de l’industrie, d’autant plus que la plupart sont d’envergure internationale. Le secteur a alors perdu 66 milliards d’euros, ce qui est un bilan deux fois plus catastrophique qu’en France

rapport BVEP sur l'événementiel

17 % des entreprises d’événements et d’expositions ont définitivement cessé leurs activités en 2020. Le rapport du BVEP comptabilise la perte de 126 000 emplois au cours de la même période. Malgré cela, le confinement a été une opportunité de changement et d’innovation pour l’événementiel. C’est un fait qui ne s’applique pas uniquement au Royaume-Uni, mais aussi en France et d’autres pays du monde. Le virtuel et l’hybride ont entamé leur lancée et ne cessent d’évoluer jusqu’à présent.

Rappelons également qu’au cours de la crise sanitaire, l’industrie des événements a répondu présente auprès du gouvernement. Les différents sites ont été mobilisés pour recevoir les malades et pour effectuer les vaccins. Les professionnels du secteur ont également apporté leur aide. Ce fut aussi le cas au Royaume-Uni selon le rapport du BVEP. 

Cependant, il existe toujours un besoin pour une représentation plus importante de l’industrie sur le long terme. “Notre rapport montre les opportunités importantes qui peuvent être là pour nous tous à l’avenir, si nous continuons à travailler ensemble comme une seule industrie unie”. Ainsi confia Simon Hughes, président du BVEP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.