in ,

Augmentation des dépenses événementielles de 83% en 2023 en Europe selon l’ICE

ICE

Les dépenses consacrées aux événements et aux expériences de marque dans le secteur des entreprises devraient augmenter de 83 % selon le rapport annuel de l’ICE. Néanmoins, le rapport prévient que ce n’est pas seulement un signe de confiance croissante dans les événements, mais un reflet de la « spirale » des coûts de l’organisation d’événements.

Le rapport de l’ICE : les principaux défis événementiels

Le rapport annuel de l’ICE révèle les principaux défis que les marques et leurs départements événementiels devront relever en 2023 :

  • la durabilité (59%) reste toujours un défi majeur. 
  • 51% des répondants classe la  » mesure de la performance de l’événement  » en deuxième position
  • la  » garantie que la marque est représentée de manière cohérente à travers les événements  » se trouve en troisième position (41%). 
  • la diversité, l’équité et l’inclusion (37%) est une question clé et se situe à la quatrième place.

Rapport de l’ICE : l’utilisation des données

Par ailleurs, le rapport révèle que de nombreux organisateurs d’événements tirent difficilement parti des données sur les participants. C’est la même pour l’engagement de leurs événements en personne. 

  • 41 % des personnes interrogées déclarent que les expériences en personne ne leur fournissent pas les informations dont elles avaient besoin, 
  • 59 % cherchent à utiliser les données sur les participants pour  » faire une analyse de rentabilité pour les budgets futurs « , 
  • 53 % utilisent les données pour  » améliorer la stratégie globale de l’événement  » 
  • 51 % pour  » développer le contenu futur « .

Le délai d’exécution

En outre, ce rapport évoque que les délais d’exécution continuent d’être un défi pour les organisateurs d’événements en interne :

  • 6% des organisateurs événementiels donnent un préavis de plus de 12 mois sur les programmes d’événements. 
  • Cependant, le rapport indique que la taille moyenne des équipes augmente. Elle passe d’une moyenne de 16-17 à 19-20. Une première depuis un an !

La fonction des planificateurs d’événements

Le rapport ICE met en exergue une une tendance à la hausse du nombre de planificateurs d’événements relevant de la fonction marketing. Cela est de mise depuis la première édition du rapport en 2019. D’ailleurs, l’ICE préconise cette évolution. 

Toutefois, une proportion notable de répondants relève toujours de diverses fonctions commerciales. Ce phénomène est considéré comme un réel problème pour le secteur. En effet, les événements cherchent à montrer leur valeur au sein des grandes entreprises. 

En 2020, 49% des répondants étaient rattachés au marketing. Mais, en 2022, ce chiffre a augmenté à 55%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.