in

Le baromètre d’activité des salons franciliens pour 2022 enregistre un rebond pour le secteur

baromètre

Chaque trimestre, la CCI Paris Île-de-France publie un baromètre pour estimer les tendances du marché des salons dans les 21 principaux sites d’exposition franciliens. Suivant ce baromètre, les salons franciliens ont enregistré de bons résultats en 2022. De plus, ce baromètre signale que le nombre de visiteurs et d’exposants, surtout étrangers, n’est pas encore revenu à la normale d’avant la pandémie. Toutefois, le secteur espère retrouver la clientèle normale avec la fin de la politique « zéro Covid » en Chine. Découvrez l’essentiel à savoir sur ce baromètre d’activité des salons franciliens pour 2022.

Baromètre d’activité des salons franciliens pour 2022 : un rebond pour la plupart des salons

La présence des exposants est en retrait de 14,9 %, ce qui est nettement mieux que les chiffres de 2018. La surface nette occupée par les stands n’enregistre que 17,5 % de retrait et un retrait de 26 % sur la fréquentation des visiteurs.

D’après ces chiffres, les salons grand public ont enregistré une reprise plus dynamique, surtout en ce qui concerne la surface nette occupée par les stands ainsi que la participation des exposants. Par ailleurs, les salons professionnels ont connu un nombre de visiteurs plus élevé. 

Baromètre d’activité des salons franciliens pour 2022 : impact de la pandémie encore présente

Même si on n’enregistre aucune annulation de salon durant l’année 2022, l’impact de la crise sanitaire, de l’inflation et de la crise énergétique est encore présent. En effet, le nombre de visiteurs, d’exposants et de surfaces louées ont été inférieurs aux chiffres de 2018. Ce baromètre estime qu’à cause de tous ces paramètres :

  • 2,6 millions de visiteurs ne sont pas venus, soit 27,7 % de la fréquentation annuelle,
  • 20 100 entreprises n’ont pas exposé, soit 18,6 % du nombre d’exposants annuels,
  • 1,1 milliard d’euros de retombées économiques perdues, soit 22,4 % du total des retombées annuelles,
  • 4,4 milliards d’euros de ventes B2C non-réalisées, soit 19,5 % du flux d’affaires annuel.

La fin de la politique « zéro Covid » en Chine : une bonne nouvelle

La Chine a annoncé le relâchement des mesures de restrictions sanitaires en décembre 2022. Toutefois, le retour des clientèles chinoises n’est pas immédiat, même si cette déclaration est une réjouissance pour le tourisme d’affaires. Les causes : la très forte circulation du virus et la mise en place d’un test de dépistage obligatoire de moins de 48h pour entrer en France. De plus, la relance de l’activité des compagnies aériennes chinoises à l’international est encore réduite.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.