Accueil / Guides professionnels / Etudes et dossiers / Les 4 idées reçues sur l’événementiel
idées reçues

Les 4 idées reçues sur l’événementiel

A chaque secteur d’activité, ses stéréotypes les plus tenaces. L’événementiel ne fait pas exception à la règle. Voici les 4 idées reçues que l’on entend le plus souvent sur ce secteur et bien sûr, pourquoi elles n’ont pas lieu d’être.

Les idées reçues : L’événementiel est un secteur réservé aux femmes

Ce n’est peut-être pas l’idée reçue qu’on entend plus, mais c’est certainement la plus agaçante. Déjà parce qu’elle est fausse. Certes, l’événementiel fait partie du secteur de la communication, qui est l’un des plus féminisé. Selon l’INSEE, 61% des personnes en poste en communication sont des femmes. 61%, c’est bien plus que d’autres domaines.

Cependant, est-il juste de dire que “c’est un secteur réservé aux femmes” alors qu’elles sont juste au-dessus des 50%, quand les hommes sont parfois 70 ou 80% dans certains secteurs comme le numérique? Il semblerait que non. L’événementiel peut fièrement se targuer de laisser la place qu’elle mérite aux talents féminins. Les hommes y ont également leur place, ce qui fait de l’événementiel l’un des secteurs les plus paritaires en France.

Être organisé empêche tout imprévu

L’organisation est primordiale dans l’événementiel. Toutefois, être organisé n’est pas la solution à tout. Il faut aussi savoir gérer les imprévus, car même lorsqu’on est préparé, il est quasiment systématique de devoir faire face à des situations inattendues. L’organisation qui empêche tout imprévu est l’une des idées reçues les plus entendues.

Ce n’est en aucun cas un manque de professionnalisme si cela vous arrive. Tous les paramètres de votre événement ne dépendent pas de vous, il est donc impossible de pouvoir tout prévoir. Ce qui est possible, c’est de mesurer les risques, mais dans une certaine mesure. Quoi qu’il en soit, assurez-vous au moins d’être opérationnel sur les éléments que vous pouvez contrôler pour dormir sur vos deux oreilles.

L’événementiel est un métier bouché

On entend très souvent qu’un métier est “bouché” sans réel fondement. Souvent, c’est parce que le secteur est en plein essor ou que les demandes de formation se font de plus en plus nombreuses. Cependant, cela ne veut pas nécessairement dire que le métier est bouché. C’est le cas de l’événementiel. Le secteur a connu une forte croissance, de 10%, jusqu’en 2007 et reste très porteur actuellement. De nouveaux métiers se sont aussi créé ces dernières années, ce qui fait que l’événementiel recrute et plus largement qu’avant. La communication événementielle est par exemple particulièrement en vogue lors des périodes de crise.

Impossible de travailler dans l’événementiel si l’on n’est pas créatif

Cela fait aussi des parties des idées reçues très entendues. Même si ce n’est pas faux à 100%, c’est très loin de la vérité. En effet, il est important de savoir faire preuve d’imagination lorsque l’on travaille dans l’événementiel. En revanche, certains métiers du secteur requièrent moins de créativité que d’autres.

Ainsi, même si vous n’êtes pas un puits d’imagination, vous pouvez très bien vous en sortir à certains postes pour vos débuts. En tant que community manager, par exemple, il vous sera possible de faire du très bon travail. Cependant, il vous sera nécessaire de réussir à cultiver votre créativité avec le temps. Les exigences envers vous seront sans doute de plus en plus importantes et pour atteindre des postes à responsabilité, être créatif est primordial.

A lire également

Brainstorming entreprise

Sessions de brainstorming : comment générer une pluie d’idées intéressantes

Contents1.Les idées reçues : L’événementiel est un secteur réservé aux femmes2.Être organisé empêche tout imprévu3.L’événementiel …