in

Rapport Globex d’AMR : le marché mondial des expositions rebondira à 97 % d’ici 2024.

Rapport Globex

Le marché des expositions reprend timidement depuis 2021. Cependant, selon le rapport Globex 2022 du cabinet de conseil en stratégie AMR International, la reprise s’accélère dans la plupart des régions. Elle devrait atteindre 97% d’ici 2024. 20 marchés sont présentés dans ce rapport dont : États-Unis, Chine, Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Brésil, Conseil de coopération du Golfe (CCG), Russie, Hong Kong, Turquie, Mexique, Inde, Indonésie, Singapour, Thaïlande, Malaisie, Vietnam, Macao et Philippines.

Rapport Globex : déjà de bonnes perspectives du marché des expositions en 2021.

En 2021, l’AMR a déjà prévu un grand développement positif pour le marché mondial des expositions. Mais, plusieurs paramètres sont entrés en jeu dont principalement l’invasion russe de l’Ukraine. Celle-ci a provoqué l’augmentation des prix de l’énergie en Europe ainsi que des problèmes de chaîne d’approvisionnement. D’autre part, l’inflation a grimpé en flèche dans de nombreux pays. D’autre part, la Chine est restée fermement décidée à poursuivre sa politique de Zéro COVID. 

Rapport Globex 2022 : prévisions de la taille du marché mondial d’ici 2024

Le rapport Globex 2022 fait une projection de reprise du secteur jusqu’en 2024. Selon ce document, voici les marchés qui devraient présenter des trajectoires de reprise largement similaires :

  • Le Royaume-Uni, les États-Unis et la France devraient atteindre 105-110 % de leur sommet d’avant la pandémie. Toutefois, une grande partie de la croissance sera déterminée par les prix.
  • Le Brésil et le Mexique devraient également atteindre environ 105 % de leur taille de 2019. Cela grâce à une combinaison de reprise des volumes et d’inflation.
  • La Chine et Hong Kong devraient atteindre approximativement 90 % par rapport à celle de 2019. Selon ce rapport, cela dépendra fortement des futures épidémies de COVID et de la réponse du gouvernement.
  • La Russie ne récupérera qu’environ 70 % de sa taille post-pandémique d’ici 2024. Pour causes : les retombées de la guerre en Ukraine et les sanctions internationales qui en découlent.

La co-éditrice de Globex 2022, Athan Siah, s’exprime : « Malgré l’impact durable de la pandémie, associé à la hausse de l’inflation et à la menace imminente de récession, les expositions semblent revenir relativement fortes.”

En effet, après la pandémie et avec les changements survenus dans ce secteur, la plupart des organisateurs événementiels mettent au point une vision différente pour leurs marques d’événements. Ces planificateurs garderont la force des événements en face à face. Toutefois, ils prévoient d’effectuer des changements de mentalité vers un sens de la communauté pour gagner plus d’engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.