Accueil / Guides professionnels / Etudes et dossiers / Technologie : au service de l’événementiel sans être intrusive ?
Technologie reconnaissance faciale évènement

Technologie : au service de l’événementiel sans être intrusive ?

L’époque est à la sécurité. Le monde de l’événementiel n’y échappe pas, et les mesures tendent à se multiplier afin de protéger le public de tout type de problème. La technologie, et notamment la reconnaissance faciale, peut-elle s’immiscer dans l’organisation des événements sans violer la vie privée des participants ?

« Il y a encore cinq ans, la technologie de reconnaissance faciale n’était pas encore assez développée pour être utilisée sur les événements », explique l’Américain Bob Sullivan, expert en politique de confidentialité et auteur de Gotcha Capitalism et Stop Getting Ripped Off ! Aujourd’hui, c’est différent. Et l‘on sait désormais que la technologie est une arme redoutable utilisée par les organisateurs d’événements pour rationaliser les inscriptions, se passer des agendas papier et assurer un meilleur retour sur investissement. Selon Enterprise Event Marketing, l’intégration d’outils technologiques dans l’organisation d’événements augmenterait la fréquentation de 20%, la productivité de 27% et réduirait les coûts globaux. Pourquoi donc ne pas le faire plus souvent, et plus précisément avec la reconnaissance faciale ?

Technologie événementiel sécurité données

La protection des données : ennemie de la technologie ?

Depuis 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données a été mis en place en Europe, imposant ainsi une transparence totale des entreprises sur l’usage qu’elles font des informations détenues sur tout citoyen de l’UE. Cela inclut également les entreprises non européennes. Aux Etats-Unis, au contraire, la protection des données dépendant de chaque état, et n’existant aucune loi limitant l’utilisation de logiciels de reconnaissance faciale, il est pour l’instant tout à fait commun et accepté d’être filmé en pleine rue. La reconnaissance faciale permet, dans certain cas, de pister et d’identifier des harceleurs récidivistes. Cette technologie serait simple à mettre en place au sein de lieux d’événements, puisqu’elle est désormais partout : de votre téléphone portable aux halls d’aéroports. Mais les organisateurs d’événements sur le territoire américain sont désormais désarçonnés par le RGPD, surtout lorsqu’ils accueillent des participants européens. Un casse-tête qui devrait trouver solution quand une législation sera mise en place au niveau mondial.

Sources & crédits Source : https://www.bizbash.com/corporate/article/21074936/event-technology-and-privacy-issues - Crédit :

A lire également

hélice holographique

L’hélice holographique pour l’événementiel

Contents1.La protection des données : ennemie de la technologie ? L’hélice holographique est le nouveau type d’affichage …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *