in ,

Reprise des concerts live : les avis des fans

Reprise des concerts live

A priori, le retour des concerts en live ravit les fans de musique. Bien que ce format d’événement ait été l’un des plus appréciés en virtuel, rien n’égale au sentiment d’y assister en direct. D’ailleurs, rappelons-le, les prestations musicales de la période Covid ont été spectaculaires dans les 4 coins du monde. Les artistes ont essayé de rester proches de leur public. Les followers ont même eu la joie de retrouver certains talents qui ont disparu de la scène au cours des dernières années.

Dans cette optique de reprise des concerts live, Music Venue Trust (MVT) a mené une enquête sur le ressenti global des fans et des managers de sites de spectacles en cette période. Les dates sont à nouveau programmées, les réservations reprennent, mais le virus n’est pas à négliger malgré cela. 

Les résultats de l’enquête de MVT sur les concerts live

Music Venue Trust est une organisation caritative britannique œuvrant pour la sécurité et l’amélioration des salles de concert. Son enquête a été menée auprès de 1 891 personnes qui assistaient à des concerts live avant la pandémie. 321 salles de spectacle ont également été considérées. Voici les grandes lignes des données obtenues.

Du côté des fans, 82,1 % prévoient d’assister prochainement aux concerts live ou l’ont déjà fait. 91,3 % d’entre eux choisissent cependant de prendre une précaution personnelle supplémentaire pour assurer leur sécurité (double vaccination, test..). D’ailleurs, 76,3 % de ceux ayant déjà assisté aux événements musicaux sont doublement vaccinés. 8,9 % des fans seulement veulent voir une certification obligatoire de l’état de santé (équivalent d’un pass sanitaire) en tant que condition d’entrée.

En ce qui concerne les lieux de concerts live, 86 % sont actuellement ouvertes aux offres. Cela équivaut à 817 salles, offrant plus de 13 000 spectacles au cours des 4 dernières semaines. 67,5 % des sites constatent une baisse d’achat de billets à l’avance par rapport à la période pré-covid. 52,1 % évoquent aussi une réduction de la consommation au bar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.