Accueil / Guides professionnels / Etudes et dossiers / Evénements : trouver l’équilibre entre sécurité et bonne ambiance ?
Sécurité événementiel

Evénements : trouver l’équilibre entre sécurité et bonne ambiance ?

Une nouvelle fusillade lors d’un récent festival gastronomique aux Etats-Unis remet sur le tapis la question de la sécurité et des stratégies à adopter pour prévenir les attentats pendant les événements sans faire perdre à ces derniers leur côté festif.  

C’était au Gilroy Garlic Festival des 27 et 28 juillet dernier. Un homme du nom de Santino William Legan a forcé la clôture de sécurité de l’événement pour tirer sur la foule présente, essentiellement constituée de familles, faisant trois morts (dont deux enfants) et une quinzaine de blessés. Personne ne s’attendait à cela au sein d’un tel rassemblement, pas même les trois survivants de l’attentat de Las Vegas en 2017 (fusillade la plus meurtrière de l’histoire du pays) présents à cette occasion, Alicia Olive, Christopher et George Cook. Pour Stephan Dembinsky, directeur de la sécurité publique à Daytona Beach Shores, en Floride, il faut pourtant s’attendre à ce que ce genre d’attaque se répète tant qu’on n’aura pas compris comment identifier les terroristes.

Sécurité bonne ambiance évènement

Plus de mesures de sécurité suffiront-elles ?

L’attentat du Gilroy Garlic Festival ne remet pas en question les mesures de sécurité qui avaient été prises, et qui ont été saluées par les experts : en effet, il comprenait un périmètre de sécurité, des détecteurs de métaux, une fouille de sacs et des patrouilles de police. Ce sont d’ailleurs les policiers présents qui ont abattu le terroriste en moins d’une minute, mais malheureusement trop tard pour éviter des victimes. Pour les experts, on peut cependant faire mieux en établissant une liste de précautions idéales : une clôture de périmètre voire deux, des patrouilles de police, des drones, des vérifications de bagages, des détecteurs de métaux, des points d’entrée limitées et une unité de police spéciale. Cependant, favoriser les points de stagnation du public comme les longues files d’attente aux contrôles font d’elles des cibles idéales pour des terroristes. En plus, avec l’expérience des attentats de Las Vegas, on sait maintenant qu’il ne suffit plus de sécuriser l’évènement : c’est tout un périmètre, édifices voisins compris, qui doivent être contrôlés.

Néanmoins, “on ne peut pas sécuriser un événement comme un hall d’aéroport”, a déclaré le shérif Tony Spurlock du Colorado, où se tient une foire annuelle cette semaine, puisque « ce n’est pas le genre d’environnement dans lequel nous installerions des magnétomètres à chaque entrée ». « Si quelqu’un est déterminé à faire quelque chose d’aussi terrible, il sera difficile de l’arrêter », a déclaré de son côté Soraya Sutherlin, associée directrice de l’agence de sécurité Emergency Management Safety Partners, basée à Los Angeles. La solution la plus efficace serait donc, pour les experts, de parvenir à identifier à l’avance les tireurs. Cela pourrait être renforcé grâce aux nouvelles technologies, comme des applications mobiles où les visiteurs pourraient signaler tout comportement suspect aux autorités de l’événement.

Sources & crédits Source : https://apnews.com/ce30fbf200d5468d8ccb4e6f6b9b20e9 - Crédit : APNews

A lire également

femme participant à une foire pour faire connaitre son entreprise

Comment faire connaître son entreprise en prenant part à une foire

Contents1.Plus de mesures de sécurité suffiront-elles ? Si la foire commerciale semble désuète à l’heure des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *