in ,

Ce qu’il faut savoir pour devenir un Tour Manager averti

Tour Manager formation

Le Tour Manager, ou régisseur de spectacle en français, est celui qui gère les tournées des groupes de musique, de cirque ou de théâtre. Un métier à la fois passionnant et très difficile.

Suivre un groupe de musique dans une de ses tournées peut sembler très excitant sur le papier. Cependant, le Tour Manager profite rarement des bons moments que les stars de la scène recherchent pour se divertir. Au contraire, c’est plutôt lui qui les organise, les gère et les surveille, tout comme il gère le budget de la tournée, les hébergements et le transport, le déplacement du matériel et son installation. Quand il ne doit pas en plus jouer au psychologue, au médiateur ou à la maman.Petit tour d’horizon sur ce métier polyvalent et complexe.

Tour manager

Tour Manager : de la polyvalence à la flexibilité

Le rôle du Tour Manager varie selon l’importance des tournées et l’exigence des artistes qu’il accompagne. Sur des tournées modestes, il arrive souvent que le Tour Manager soit l’un des membres du groupe, les artistes n’ayant pas les moyens d’employer quelqu’un à temps plein. Les grosses tournées, qui demandent une organisation plus lourde, sont en général gérées par une personne spécialisée qui se doit d’être extrêmement polyvalente, bonne communicatrice et très flexible : elle doit ainsi être à la fois organisatrice (réserver et contacter les lieux de spectacle), comptable (elle gère le budget et les per diem des artistes), agence de voyage (elle réserve les hébergements, les restaurants et parfois les activités demandées par les artistes), bonne à tout faire (afin de répondre à toutes les exigences des artistes, y compris en plein milieu de la nuit), psychologue lorsque des querelles ou des doutes s’invitent, et diplomate pour gérer les confits avec les différents acteurs de la tournée, des loueurs de salle aux agents de sécurité en passant par les équipes techniques.

En réalité, le Tour Manager a assez peu de temps pour profiter de la « fête » et est plutôt celui qui s’assure que celle-ci ne tourne pas au désastre. Tout dépend bien entendu de ou des artistes qu’il accompagne. Mais en général, on ne choisit pas d’être Tour Manager pour le divertissement, mais parce qu’on a un sens aigu de l’organisation, de la communication, qu’on aime l’animation et qu’on a de l’énergie à revendre : le Tour Manager est en effet celui qui dort et mange le moins et de façon la plus décalée au cours d’une tournée. Quand il a la chance de pouvoir dormir et manger !


⚽ BABYFOOT VR ⚽
L'animation futuriste qui rendra votre
évènement convivial

Comment devenir Tout Manager

Pourquoi et comment devenir Tour Manager ?

Malgré toutes ces difficultés, le métier de Tour Manager apporte beaucoup de satisfaction aux personnes qui souhaitent développer leurs qualités relationnelles et organisationnelles. Si vous savez vous rendre indispensable et affable, vous serez l’ami préféré de votre groupe et saurez rapidement anticiper les besoins de chacun, réagir aux demandes, gérer les conflits. Plus vous serez flexible et polyvalent, plus vous serez indispensable et pourrez revendiquer un salaire élevé. A ce stade de votre carrière, vous pourrez vous-même choisir les artistes que vous accompagnerez voire même lancer la carrière de certains d’entre eux. Le Tour Manager, qui n’a pas forcément besoin d’une formation spécifique pour travailler (contrairement à d’autres métiers de l’événementiel) se fait connaître le plus souvent par le bouche à oreille. Il commence en exerçant presque bénévolement pour un groupe ami, puis peu à peu, construit sa réputation jusqu’à devenir le Tour Manager de référence dans le monde du spectacle. Le plus grand contentement du Tour Manager est de pouvoir se rendre utile tout en profitant du show. Le succès d’une tournée dépend avant tout de lui : une grande responsabilité mais aussi des belles récompenses à la clé !

Le management de transition

Aussi connu sous le nom d’interim management, le management de transition est une opportunité pour les entreprises de tirer meilleur profit des compétences d’un dirigeant sénior. Celui-ci doit notamment son expertise à sa longue expérience d’au moins 15 ans dans des postes-clés comme ceux de dirigeant ou de cadre.

De plus en plus d’entreprises adoptent cette solution en France afin que le manager de transition déploie toutes ses capacités à faire face au changement entrepris par la société.

Sa haute qualification lui permet d’apporter pendant une période prédéfinie toute l’expertise qui peut manquer en interne. Le plus souvent, ces structures entrent en contact avec un manager d’entreprise via une société de portage salarial, un réseau de managers ou un cabinet de recrutement. Le plus simple est de visiter ce lien pour en svoir plus.

Où se former pour devenir manager de transition ?

Un manager de transition intervient en mission ponctuelle au sein de l’entreprise qui sollicite ses prestations. C’est le cas notamment, quand celle-ci fait face à une crise ou de grandes réorganisations structurelles. Mais c’est aussi le cas quand une entreprise se confronte à une nouvelle problématique. Il lui incombe alors d’assurer la performance et la survie de l’entreprise.

Un manager de transition peut intervenir auprès d’une entreprise pour 3 mois à 2 ans, à plein temps ou à temps partiel. L’Université Paris-Dauphine et l’école de management Audencia, de grands groupes universitaires, proposent des formations continues. Ce, afin de répondre à un besoin croissant pour ces cadres confirmés, mais également pour permettre aux dirigeants et cadres de conforter leurs compétences tant sur le plan commercial, stratégique que comportemental.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Organiser séminaire d'entreprise, organiser colloque

Conseils pour bien préparer son séminaire d’entreprise

Salon B2B différences hommes femmes

Une étude montre des comportements différents dans un salon B2B selon le sexe