Situation de l’événementiel en 2020

Situation de l’événementiel en 2020 : le bilan

Les acteurs de l’événementiel en direct s’allieront certainement sur un point en ce qui concerne l’industrie pour cette année 2020. Ce fut un véritable désastre. A cause du Coronavirus, un mot s’est répété au fil des 12 mois : annulation. Dès la fin du mois de janvier, nous prévoyions déjà les impacts imminents de cette épidémie sur le tourisme et l’événementiel. A en conclure que la réalité fut encore pire.

Pourtant, cette année 2020 se remplissait de belles promesses pour l’événementiel. Les organisateurs s’apprêtaient à inclure la durabilité dans leurs pratiques et la liste est encore longue. Sinon, adopter un point de vue optimiste ne serait pas de refus. Janvier 2020, la participation virtuelle pour des expériences inclusives figurait aussi parmi les impacts prévus sur le secteur. Même si le Coronavirus a été une véritable catastrophe, il a permis l’expansion technologique dans l’industrie.

2020 : une année de mise à l’épreuve pour l’événementiel

Au début de cette année 2020, les acteurs de l’événementiel se concentraient uniquement sur un aspect : améliorer leur efficacité. Le VIVATECH Challenge récompensant des startups fabuleuses, le CES à Las Vegas fut un véritable succès et l’association LÉVÉNEMENT. A cela s’ajoute l’effort des festivals à dire non aux plastiques jetables et l’émergence de nouvelles plateformes et technologies pour la gestion d’événements. Tout un élan d’espoir parti en fumée.

Location de Robot Humanoide


L’animation safe contre la COVID-19
Les robots sont immunisés contre le virus 😬

planification de l'événementiel 2020

Dès le deuxième mois de 2020, l’événementiel se préoccupait de questions plus troublantes. Mon événement est-il assuré face au Coronavirus ? A quelles pertes devrions-nous nous attendre avec les annulations ? Quelles solutions espérer ? En mars, LÉVÉNEMENT avertissait déjà sur les 335 000 emplois en danger face à l’arrêt des activités. Malheureusement, le combat s’intensifiait jusqu’à la fin de l’année. Malgré la brève reprise vers le mois d’août, pour la plupart des travailleurs de l’événementiel, 2020 aura été une année quasi blanche.

Néanmoins, les sites et prestataires du secteur ont répondu présents face à la lutte contre le Coronavirus. Ils ont prêté main-forte en reconvertissant leurs activités pour le bien de la communauté.

Le format virtuel : la star  

Malgré ces pertes colossales pour l’événementiel en direct pour cette année 2020, un revers de la médaille existe bel et bien. Trêve du débat sur l’inclusion de la technologie dans le secteur. Cela devenait une obligation pour la survie. Il n’y avait qu’un seul moyen de tenir des événements : migrer au virtuel. C’est ce qu’a fait la plupart des plus grandes manifestations dans le monde entier. 

SISO participe à Web Summit

Même les entreprises ont dû s’adapter avec ce nouveau fonctionnement à cause du télétravail. Réunions, conférences et même team building se déroulent désormais online. Face à ce changement, les professionnels de la technologie numérique se sont empressés de mettre des outils adéquats au service des planificateurs. Désormais, un large choix de plateformes pour les événements virtuels est disponible. Elles permettent d’assister de loin à la manifestation tout en interagissant avec les participants. Pour favoriser l’engagement, les concepteurs intègrent des options interactives jusqu’à utiliser des technologies novatrices comme la réalité virtuelle.

Animations Digitales


Les meilleures animations
pour vos événements de fin d’année 
🎉

Si certains restent sceptiques face à ce nouveau format, d’autres ont préféré sauter dans le bain. En tout cas, les dés sont jetés, la technologie fait désormais partie intégrante de la nouvelle normalité de l’événementiel. Les professionnels penchent vers le format hybride pour mener des manifestations à la fois virtuelles et directes, mais aussi sécuritaires.

A lire également

Informa

Situation des événements physiques et des vaccins en 2021 selon Informa

Contents1.2020 : une année de mise à l’épreuve pour l’événementiel2.Le format virtuel : la star   …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via